Ikkitousen-The War Academies

Une guerre ancestrale - Sept académies – Un destin écrit !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre avec une vielle connaissance.

Aller en bas 
AuteurMessage
Saji Genpou
Admin
Deva de Nanyô
AdminDeva de Nanyô
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 28
Date d'inscription : 28/09/2008

Compétances des Toshis
Académie: Nanyô
Rang: Deva de Rang A
Point de force: 5

MessageSujet: Rencontre avec une vielle connaissance.   Lun 29 Sep - 12:40

Il faisait nuit, le crépuscule venait de se finir et d'envelopper le ciel de cette encre noir aux reflets bleus donnés par les étoiles, de plus, un dôme violacé se présentait au dessus de la ville, dôme créé par la lumière artificielle omniprésente. Dans cette nuit, un jeune homme marchait, seul, ses cheveux blonds volants au vent léger, son uniforme de Nanyô lui saillant parfaitement, oui, ce garçon était Shishi Ouin, ou Saji Genpou, a vous de voir et de savoir quel est son vrai prénom. Toujours est-il que, pour une fois, il n'était pas accolé a des filles toutes plus craquantes les unes que les autres. En effet, lui le dragueur invétéré, l'homme avec le plus de conquêtes de Nanyô et peut être même de tout Tokyô, surtout dans les écoles rivales (oui bon, je vais arrêter sinon il va avoir les chevilles qui enflent...) avait, pour une fois, envie de se balader seul.

Il marchait dans la rue, avec sa classe naturelle, son air calme, reposé et reposant, presque rassurant mais aussi effrayant car on ne pouvait jamais savoir ce qu'il pensait, et ceux même deux personnes qui le connaissaient bien ne savaient pas vraiment a quoi s'attendre: Les deux jeunes filles pour qui ses sentiments sont plus ou moins véritables: Ryomou Shimei et Ryofu Hôsen.

Pourquoi se baladait-il seul? Bonne question, sans doute parcequ'il avait un rendez-vous avec quelqu'un, ou alors qu'il venait de finir son plan drague avec une fille, voire même peut-être qu'il réfléchissait a quelque chose, toujours est-il que son regard ne faisait que se placer devant lui, sans même faire attention a quoi que ce soit, et il se retrouva très vite dans une rue débouchant sur un karaoké. Mais a ce moment précis il ressentit quelque chose, une énergie qu'il connaissait bien, qui était derrière lui, a un endroit assez éloignée. Il se retourna alors puis regarda la silhouette. Des cheveux en couette, un tailleur pourpre et une jupe style écossaise, des yeux verts émeraude et des formes plantureuses et gracieuses. Malgré tout, la réaction du jeune homme se fit sans attendre, et ce ne fut pas de la joie, ni de la haine, mais une stupeur effroyable et une surprise a toute épreuve qui se dessina sur ses traits.

"Ry... Ryofu... C'est impossible!"


En effet, non seulement cette jeune femme était Ryofu Hosen, son ancienne compagne et petite amie, avec qui les relations avaient été complexes et ambigues, mais en plus de cela... Cette jeune femme était censé être... Morte? Son esprit lui jouait donc des tours, a moins que cela ne soit une illusion, ou un rêve?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hôsen Ryofu
Admin
Garde du corps
de Totaku

AdminGarde du corpsde Totaku
avatar

Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 26/09/2008

Compétances des Toshis
Académie: Rakuyô
Rang: Toshi de Rang A Spéc.
Point de force: 6

MessageSujet: Re: Rencontre avec une vielle connaissance.   Lun 6 Oct - 19:11

Plusieurs jours auparavant, Ryofu s’est éveillé dans une ruelle de la ville. Il s’écoula deux longue journée avant que cette dernière ne réalise vraiment ce qu’il venait de se produire. Pour une raison inconnue, l’adolescente fut ramenée du royaume des ombres, pourtant la combattante de Rakuyô se souvenait parfaitement des évènements l’ayant conduit vers sa fin. Après avoir fomenté un coup d’état contre son seigneur Totaku, Ryofu avait laissé sa meilleure amie dans une chambre d’hôpital et elle tenta d’abattre le seigneur noir Môtoku Sôsô. Là, une tueuse à la solde du démon s’interposa. Kaôken Myôsai, rang spécial A fit face à Ryofu. Grâce à la technique du loup blanc des cieux, la guerrière de Rakuyô parvint à tenir tête à la redoutable combattante, mais la maladie terrassa net la puissante Hôsen Ryofu qui s’effondra se retrouvant à la merci de l’assassin.
Sans l’intervention de Chinkyû, il est fort probable que la Toshi à la chevelure d’émeraude aurait périt sans honneur de la main de l’ennemi.
Tout en se remémorant les faits, Ryofu passa une main dans sa chevelure, puis se regardant dans un miroir, elle attacha avec élégance ses superbes cheveux. L’adolescente poussa un soupir, puis son regard s’attarda sur le lit de la chambre où, se trouvait posé une veste bordeau et une jupe à carreaux. Tout en enfilant ses vêtements, sa mémoire la ramena au moment où son amie de toujours l’embrassa tout en utilisant une technique interdite.
Oui, Chinkyû l’avait délibérément suivit dans la mort !

Tirant sur la tirette de la petite jupe, l’adolescente se demanda pourquoi et comment, elle était revenue à la vie, mais plus important, était-ce le cas pour sa douce et tendre amie. Au fond de son cœur Ryofu espérait que ce soit le cas, mais ce n’est pas en restant chez elle, que les réponses viendraient.
Une fois prête, silencieuse, Hôsen Ryofu quitta sa chambre et traversa les couloirs silencieux de sa résidence. Au milieu du couloir faiblement éclairé, la Toshi s’arrêta net. Elle se disait que si Chinkyû était également ressuscitée, il y aurait fort à parier qu’il en irait de même pour Totaku. Mauvais se disait la jeune fille en reprenant son chemin. Elle devrait recréer la coalition anti-Totaku et tout serait à faire ou du moins à refaire. De plus, il ne serait plus simple d’agir en plein jour et au vu de tous.
Haussant les épaules, elle arriva dans le jardin qu’elle traversa rapidement pour rejoindre un petit garage. D’un geste gracieux, elle ouvrit la porte coulissante et un sourire s’afficha sur le magnifique visage de la combattante. Son père malgré la disparition de sa fille avait gardé la moto que cette dernière aimait tant.

Elle enfourcha la bécane et passa un casque intégral, puis mis le contact. De sa main droite, elle donnait des gazes et de l’autre main, elle composa un texto pour son amie Chinkyû. Peut-être que tout comme elle, elle serait revenue dans le monde des vivants avec ses affaires en sa possession lors de leur trépas.

« Chinkyû rejoint moi au karaoké du centre ville. Nous devons parler de ce qu’il se passe en ce moment même. Viens c’est important ! »

Elle mit le téléphone dans la poche intérieure de sa veste, puis elle démarra en trombe. Avant de se rendre au centre ville, Ryofu passa devant Rakuyô. La Toshi se rappela qu’elle avait encore un compte en suspend. Cette traîtresse de Kaku devrait payer sa trahison et le fait qu’elle ait rejoint le parti de Môtoku Sôsô. Oui Kaku payerait cette erreur de sa vie !
Tout en réfléchissant aux évènements d’avant sa mort, la Toshi de rang A spécial pensa a une autre personne qui n’était autre que Shishi Oïn alias Gempô Saji !
Il faisait de toute manière partie de son passé et si cela s’avérait nécessaire pour sa cause, Ryofu n’hésiterait pas à le tuer. Pour l’heure, de toute manière, il fallait commencer une enquête et pour ce faire, il fallait se rendre dans un lieu de réunion de chevaliers qui seraient sans doute heureux de faire un petit combat avec une guerrière telle que la superbe Ryofu. Après, dix minutes de route, l’adolescente parqua sa moto à bonne distance du Karaoké, puis chercha du regard sa douce Chinkyû n’étant visiblement pas encore arrivée.
Elle regarda son portable, mais aucun message ne s’y trouvait et elle le replaça au chaud près de son opulente poitrine. Une légère pointe de tristesse lui voilà le visage. Peut-être que son amie n’était pas revenue à la vie. Non ! Ryofu secoua la tête en se disant que son bras droit lui avait promis de renaître avec elle, donc, elle tiendrait parole.

En s’approchant de l’entrée principale du Karaoké, Ryofu ressentit un ki qu’elle connaissait bien. Elle chercha discrètement du regard et le vit. Shishi Oïn était en haut de la rue. Sans doute courait-il encore les midinettes. Son sport préféré. Faisant mine de ne pas l’avoir vu, elle pénétra dans la boite et se dirigea tranquillement vers le bar, commanda un verre et elle s’installa à la banquette qu’elle et son amie avait tant de fois auparavant occupé.
Des couples chantaient sur la petite scène, mais le regard de Ryofu s’attarda sur quelques Toshis se trouvant dans un coin de la pièce. Ils étaient visiblement de Nanyô vu la couleur peu charmante de leur polo. Le moment venu et lorsque Chinkyû l’aurait rejointe, ensemble, elles iraient à la pêche aux renseignements.

En attendant, la combattante but une gorgée dans son verre, puis profita des petits chanteurs loin d’être doués.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ikkitousen.1fr1.net
 
Rencontre avec une vielle connaissance.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [HELP] Conseil pour team 3G
» Lézarder au soleil avec une amie, quoi de mieux? [Luna Lupinelli & Aliénore S. Marshall]
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ikkitousen-The War Academies :: Japon-Tôkyô :: Région du Kantô :: Karaoké-
Sauter vers: